• Préparer la vente d'un terrain

Comment calculer la surface/superficie de votre terrain ou parcelle ?

Vous souhaitez vendre ou acheter tout ou partie d’un terrain ? On vous a sûrement conseillé de calculer la surface exacte de celui-ci avant la transaction. L'équipe Bien Vendre Son Terrain vous explique pourquoi c’est indispensable, et comment faire.

Pourquoi calculer la superficie/surface de son terrain ?

Calculer la surface du terrain ou de la parcelle est un passage indispensable. Mais pourquoi est-ce si important ?

Le calcul d’une surface de terrain a son importance aussi bien du côté acheteur que du côté vendeur :

  • Pour la vente : dans le cadre d’une division de votre terrain en parcelle, et aussi pour vous aider à déterminer votre prix de votre terrain ou parcelle. La surface a un impact direct sur le prix de vente et son calcul peut donc être favorable pour vous.
     
  • Pour l’achat : c’est aussi utile du côté acheteur d’avoir plus d’informations sur le prix. Connaître la surface permet aussi de prévoir une éventuelle construction ; notamment dans le cadre de la vente de votre terrain à un promoteur immobilier. Pourquoi passer par un promoteur dans le cadre de la vente de votre terrain ? Un prix de vente jusqu’à 30% supérieur à celui d’un particulier et une économie sur les frais d’agence.

Dans les faits, il est régulier que l’acheteur fasse les démarches en premier, mais si vous êtes le propriétaire, vous pouvez aussi faciliter le processus en donnant l’accès directement aux professionnels en charge de la mesure.

Bon à savoir

Même si ce n’est pas pour l’achat ou la vente de votre terrain, connaître sa surface peut se révéler nécessaire dans le cadre pour respecter des distances avec le terrain voisin.

Les erreurs à éviter

Certaines méthodes peuvent vous permettre d’avoir une surface approximative, mais attention, ce n’est qu’une approximation.

Voici les méthodes courantes de calcul auxquelles vous ne devez pas vous fier :

  • Les limites visibles de votre terrain (arbres, haies, etc.)

    Elles n’ont aucune valeur légale et elles peuvent même vous induire en erreur, car elles ne sont pas toujours là où se trouvent les limites réelles.
  • Les informations de la parcelle cadastrale

    Elles servent seulement pour le calcul de votre assiette fiscale et n’ont pas non plus de valeur juridique.
  • Le titre de propriété

    Les limites du terrain y sont rarement précisées et elles ne sont pas toujours exactes.
  • Les calculs basés sur la forme du terrain (carré, rectangulaire ou addition de parcelles)

    Cela vous permet de vous faire une première idée mais ça ne permet que très rarement de connaître la surface exacte.

Bon à savoir

Vous devez aussi pouvoir compter sur un calcul récent. Si la surface n’a pas été calculée depuis plusieurs décennies, il est bon de le faire à nouveau.

Calculer la surface de son terrain : comment faire ?

Venons-en donc au fait : la méthode pour calculer la surface de votre terrain.

Pour avoir des données irréfutables, vous devrez obligatoirement faire appel à l’expert du sujet : le géomètre !

Après avoir fait intervenir celui-ci, aucune contestation ne sera possible, ni pour l’acheteur ni pour le vendeur.

Le géomètre s’appuie sur divers documents légaux et applique ensuite des relevés sur le terrain (périphériques, périmétriques et topographiques), puis il réalise son plan de bornage qui servira de preuve matérielle.

Plus le dessin et la nature (inclinaison, dimension, délimitations) de votre terrain sont complexes, plus le calcul sera difficile et chronophage. Les limites visibles de votre terrain peuvent aussi compliquer la tâche.

Bon à savoir

Avec la simple mesure du terrain, vous ne pourrez pas distinguer les parties constructibles de celles non constructibles. Vous devrez étudier le Plan Local d’Urbanisme ou PLU et le comparer avec votre plan de bornage. Pour cela, rendez-vous en Mairie !

Pour en savoir plus : Comment vendre un terrain constructible / à bâtir ?

Ce qu'il faut retenir

  • Pourquoi calculer la surface de son terrain ?

    1. Pour le vendeur dans le cadre d’une division ou pour déterminer le prix de vente ;
    2. Pour l’acheteur pour avoir des informations plus précises sur le prix, ainsi que pour anticiper une construction ;
    3. Dans le cadre de travaux de construction, la surface peut aussi servir à respecter des distances minimales avec le terrain voisin.
  • Quelles sont les erreurs à éviter lors du calcul de la surface ?

    • Les limites visibles de votre terrain,
    • les informations de la parcelle cadastrale,
    • le titre de propriété,
    • et les calculs basés sur la forme du terrain.

    Ces méthodes permettent un calcul approximatif mais rien qui n’ait une valeur juridique.
  • Comment faire pour calculer la surface du terrain ou de la parcelle ?

    Pour cela, vous devrez faire appel au géomètre-expert.
    Ses données seront irréfutables et vous permettront d’organiser votre transaction dans les meilleures conditions.

Optimisez la valeur de votre terrain en le vendant à un promoteur immobilier.


    C'est la promesse de ...

      • Image

        Propositions de débouchés concrets
        Nous vous garantissons un cadre juridique sécurisant grâce à nos partenaires de confiance et veillons au bon déroulement des différentes étapes du projet.

      • Image

        Une vente gagnante et sereine
        Vous réalisez une plus-value sur la vente de votre bien et profitez de nos conseils d'expert tout au long de votre parcours de vente.

      • Image

        Garanties & Sécurité
        Nous collaborons avec des professionnels de l'immobilier dont le sérieux, les garanties et le savoir-faire sont reconnus, tout en préservant vos intérêts du début à la fin de la vente.